Étude Covid-19

Les français ont retrouvé en confinement leur niveau de marche à pied habituel

WeWard et Emerton Data ont conjoitement réalisé une étude inédite sur les déplacements des franciliens pendant cette période de crise liée au covid-19. En s’appuyant sur des données fines de comptage du nombre de pas et de la géolocalisation des utilisateurs de WeWard, ce rapport montre l’impact sur la mobilité des mesures de confinement mises en place par le gouvernement pour éviter la propagation du virus. Les résultats présentés permettent d’alimenter les réflexions sur les implications d’un confinement généralisé et uniforme sur le territoire, ainsi que sur les modalités de mise en oeuvre du déconfinement ou d’un nouveau confinement.

Ce rapport étudie chaque département français et chaque arrondissement parisien. Il montre qu’une large partie de la population française a progressivement repris une activité quasi normale au fil de la période de confinement et fournit des résultats éclairants sur la mobilité des français

Quelques données :

  • Le pourcentage d’individus confinés dans un rayon de moins de 100 mètres a fortement augmenté, passant de 33% à 67% fin mars puis à 57% en avril. Cependant les trajets piétons de proximité ont retrouvé leur niveau d’avant confinement, autour de 5500 pas/jour.
  • L’annonce des mesures de confinement a généré un nombre important de déplacements interdépartementaux, avec 20% des individus concernés (pour moitié vers des départements limitrophes) Paris est le principal foyer de départ et Lyon le principal lieu d’accueil.

La totalité de l’enquête sur le taux de mobilité en France est disponible. Il vous suffit de remplir votre adresse e-mail pour la recevoir immédiatement.